La métallurgie recouvre un large spectre d’activités industrielles : l’extraction et la transformation du minerai brut en métal, l’élaboration de produits finis et semi-finis en matière de transport dans divers secteurs (automobile, aéronautique, ferroviaire, naval, cycle, etc.), la fabrication de machines et d'équipements pour l’industrie, la fabrication de composants électriques et électroniques...

La métallurgie est intégrée à l’ensemble de l’économie car elle sert de très nombreux secteurs au-delà de l’interindustrie (bâtiment, alimentaire, service, etc.).

Conjoncture

Les activités de la branche de la métallurgie contribuent à des secteurs et des filières multiples (aéronautique, automobile, électrique et électronique, etc.). Ces secteurs s’inscrivent néanmoins tous dans un environnement fortement compétitif et concurrentiel au niveau mondial. Pour poursuivre la croissance qu’ont connue les entreprises françaises de la branche jusqu’en 2018, celles-ci doivent investir dans l’innovation et les technologies de production de pointe.

La branche comprend de nombreuses grandes entreprises qui font vivre un écosystème d’ETI, de PME et TPE très important en France et à l’international. La supply chain est ainsi devenue complexe et fragile. L’amélioration de la résilience de certaines filières passera par la relocalisation et la diversification de certaines de leurs productions.

Crise sanitaire : quels impacts ?

La crise liée à la COVID-19 a impacté les secteurs de la métallurgie de manière différente.
L’aéronautique est très fortement impacté du fait de la baisse du trafic aérien entraînant un report des commandes d’avions. L’automobile a connu un arrêt brutal de sa production, mais les plans de soutien ont permis une reprise plutôt rapide. L’électronique et le numérique sont plutôt favorablement impactés du fait de la croissance des usages d’outils dématérialisés.

Pour la métallurgie, il s’agit peut-être de l’opportunité d’un réinvestissement pour protéger des  capacités stratégiques. Enfin, dans tous les secteurs, les TPE et PME sont les plus fragilisées et il y a un risque important de cessation d’activité et de perte de savoir-faire pour nombre d’entre elles.

Principaux enjeux

Conformément aux évolutions réglementaires et pour répondre à la demande de leurs clients, les entreprises de la branche travaillent à la réduction des impacts environnementaux de leurs produits et process de production, notamment grâce à l’éco-conception.
Les entreprises s’attellent également à inscrire leurs activités au sein de l’économie circulaire en développant l’utilisation de matériaux recyclés.

Emploi

Face à une population de salariés vieillissante aux savoir-faire essentiels pour les activités de la branche, les acteurs mettent en œuvre plusieurs moyens pour répondre à cette problématique :
– améliorer l’employabilité de salariés âgés, experts et maîtrisant ces savoir-faire ;
– favoriser l’attractivité des métiers de la branche, d’une part grâce à la communication et l’organisation d’événements comme la Semaine de l’alternance, d’autre part grâce à l’adaptation des conditions de travail et des modes de management aux attentes des jeunes générations ;
– organiser les transferts d’expériences et de connaissances entre les générations.

Formation

Les salariés ont des savoir-faire spécifiques aux activités de la branche et il est essentiel de les préserver. Certains recrutements étant plus difficiles, certains métiers sont en tension, comme les ouvriers de transformation des métaux, les chaudronniers, les soudeurs, les tuyauteurs, etc.

Pour faire face à la concurrence et poursuivre un niveau d’innovation élevé, les entreprises doivent également investir sur des profils en ingénierie, conception et R&D.

Enfin, du fait de la digitalisation des process et de l’émergence de l’industrie 4.0 (IA, Cobot, VR, etc.), les salariés vont devoir être formés aux nouvelles compétences associées.

Focus alternance

Pour aller plus loin

panorama de la branche professionnelle Métallurgie pdf | 2.49 MB Financer vos formations Accéder aux règles de prise en charge