Métallurgie et recyclageFrance entière

Une étude sur l’évolution de l’emploi et des compétences dans la filière ferroviaire

A l’initiative de l’Observatoire de la Métallurgie et la Fédération des Industries du Ferroviaire, cette analyse prospective des emplois et des compétences met en lumière une croissance régulière de l’emploi dans la filière.

Perspectives prometteuses

Le périmètre retenu par cette étude concerne uniquement la métallurgie (la SNCF ou les fournisseurs d’infrastructure ne sont ainsi pas pris en compte), soit 23 700 emplois équivalents temps plein sur les 200 000 que compte la filière ferroviaire. Il apparaît que la crise sanitaire de 2020 ne remet pas en cause les prévisions de croissance. En effet, le plan de relance du gouvernement devrait contribuer à soutenir les commandes et l’activité. Les perspectives sont prometteuses : plus de 17 600 recrutements sont à prévoir entre 2020 et 2030.

Recrutements dans de nombreux domaines

Ces recrutements devraient avoir lieu dans de nombreux domaines tels que la production, la maintenance, la R&D, la qualité/sûreté, l’intégration, les méthodes, les achats et la supply chain. Ces recrutements devraient concerner aussi bien les cadres que les techniciens et les opérateurs. Des besoins se font aussi sentir sur des métiers tels que les achats, le marketing, la finance, la comptabilité, etc.

Internationalisation et digitalisation

La croissance prévisible au sein de la filière, mais également des évolutions structurelles expliquent le développement des effectifs sur certains métiers. L’internationalisation et la digitalisation, notamment, font évoluer les métiers et en créent de nouveaux, avec des besoins en nouvelles compétences.

Adapter la formation aux besoins

L’enquête réalisée montre que la question de l’adéquation de l’offre de formation se pose, certains besoins actuels et futurs n’étant pas couverts. Parmi les axes de préconisations proposés par l’étude, figurent ainsi l’adaptation des contenus de formation et l’ajustement des besoins en formation aux bassins d’emploi.

Pour en savoir plus

L’étude est à consulter, en synthèse ou rapport complet, sur le site de l’Observatoire de la Métallurgie.