L’industrie du caoutchouc est l'une des plus anciennes industries françaises, ayant fait son apparition au milieu du XIXe siècle. Elle est segmentée entre la fabrication de pneumatiques et la production d’articles en caoutchouc destinés à de nombreux usages industriels (étanchéité, amortissement, usages médicaux) ainsi que de produits destinés aux particuliers (chaussures, tuyaux, etc.).

La branche du Caoutchouc est engagée dans le développement de l’élastronique, des systèmes connectés à base de caoutchouc et d’élastomères (« smart rubber »), de la mesure et du traitement du signal dans le cadre du développement des véhicules de demain, et notamment des véhicules intelligents et autonomes : pièces en caoutchouc et élastomères des véhicules automobiles incorporant des capteurs électroniques (de pression, de température, d’humidité…).

Principaux enjeux

Les enjeux environnementaux et les évolutions réglementaires associées dans le domaine du transport vont amener à des ruptures technologiques avec l’apparition de nouveaux matériaux élastomères (caoutchoucs « biosourcés », thermoplastiques élastomères…).

Les nouvelles motorisations (hybride, électrique, hydrogène) génèrent également de nombreux défis technologiques pour la branche :
– systèmes antivibratoires en caoutchouc ;
– transmission des fluides hydrauliques et pneumatiques ;
– liaisons au sol (notamment l’acoustique des pneumatiques) ;
– étanchéité et refroidissement des batteries des véhicules électriques.

L’économie circulaire, qui est également un axe important des projets de recherche et de développement de l’industrie du Caoutchouc, nécessite de poursuivre les efforts dans le domaine du réemploi, du recyclage et de la gestion des déchets.

Emploi

Comme l’ensemble de l’industrie, la branche va devoir relever le défi du vieillissement de la population des salariés, en attirant et en formant de nombreux jeunes dans les années à venir pour faire perdurer et développer son savoir-faire.

Crise sanitaire : quels impacts ?

Tout comme l’ensemble de l’industrie, le secteur a été impacté par les confinements et le ralentissement de l’économie française et mondiale en 2020, notamment des marchés automobiles.

Formation

Pour face aux nombreux défis liés aux mutations et aux ruptures technologiques, énergétiques, digitales et environnementales, les entreprises de la branche vont devoir poursuivre les efforts de recherche, de développement et d’application. Cette poursuite implique de développer les compétences des collaborateurs des industries du Caoutchouc dans ce domaine. La branche investit dans la formation professionnelle et l’apprentissage au sein de l’IFOCA, afin de moderniser son parc de machines.

Focus alternance

Perspectives

Au travers de l’Elastolab, la branche accompagne des start-up innovantes afin de développer les usages du caoutchouc, notamment au niveau des débouchés des matières recyclées (revêtements, maroquinerie, mobilier) et de nouvelles applications (prothèses, textiles).

Pour en savoir plus

Panorama branche professionnelle Caoutchouc pdf | 2.33 MB Financer vos formations Accéder aux règles de prise en charge