La branche du Cristal, du verre et du vitrail porte l’excellence du savoir-faire verrier dans des produits à forte valeur ajoutée, notamment dans le domaine du luxe (art de la table, bijouterie, flaconnage). Elle regroupe plusieurs activités, à savoir les cristalleries, les verreries, le décor, les fabricants de flacons de parfums, les fabricants de verres techniques à destination des industries pharmaceutiques (ampoules, tubes), automobiles (phares, lentilles) et pétrolières ou encore le vitrail. Dans ses activités, la branche intègre de nombreux métiers d’art.

Après la crise de 2008, la filière Cristal, verre et vitrail a dû se restructurer afin de trouver de nouveaux débouchés, notamment à l’international, et a été aidée en cela par l’attrait grandissant pour les produits de luxe français. Cette croissance devrait perdurer après un coup d’arrêt prévisible en 2020 lié la crise de la COVID-19.

Principaux enjeux

L’industrie du verre requiert la fusion de matières premières à haute température. Les enjeux environnementaux principaux sont donc associés à ce besoin en énergie :
– politique de lutte contre le changement climatique (réglementation ETS notamment) ; le secteur verrier est très actif sur ces sujets et collabore aux initiatives gouvernementales (CNI, ADEME…) ;
– encadrement des émissions des installations, principalement dans l’air (réglementation IED et ICPE).
Par ailleurs, les exigences européennes en matière de contact alimentaire au niveau global et spécifiquement pour les articles en verre sont en cours d’évolution.

Crise sanitaire : quels impacts ?

Les entreprises de la branche ont dû adapter leur organisation face à la crise liée à la COVID-19 et faire face à la baisse des commandes liées à la chute de la demande en France et à l’international.
L’industrie du flaconnage a particulièrement souffert de la chute des ventes de parfum, notamment dans les duty free. Néanmoins, les marchés porteurs de l’industrie du luxe, la Chine en particulier, ont repris et devraient permettre de maintenir l’activité des industriels déjà positionnés à l’export.
Pour les petites verreries artisanales, la situation apparaît bien plus compliquée, car elles sont dépendantes du tourisme qui connaît une année noire.

Emploi et formation

La branche présente la spécificité d’avoir des métiers de très haute technicité. Conjugué au fait que les entreprises soient de taille relativement petite, cela rend difficile le développement de filières de formation initiale 100 % dédiées au verre, hormis les métiers d’art.

Les entreprises rencontrent par conséquent des difficultés de recrutements sur certains métiers (vitrailliste, conducteur régleur de ligne, chef d’équipe, technicien de maintenance, verrier à la canne, etc.).

De plus, la pyramide des âges apparaît déséquilibrée avec de nombreux départs à la retraite dans les prochaines années. Il s’agit donc de faciliter la transmission des savoir-faire en anticipant ces départs de salariés, mais aussi de dirigeants d’entreprise dans les TPE-PME.


La transmission des compétences via la formation interne, l’attractivité du recrutement (notamment d’apprentis) et la fidélisation des salariés sont donc des enjeux primordiaux. La branche souhaite notamment développer des CQP ou CQPI pour développer les compétences cœurs de métiers et les parcours professionnels.

Le maintien de la parité est également un sujet important pour la branche et ses acteurs. Cet objectif doit donc également être pris en compte dans les campagnes de communication et de recrutements.

Focus alternance

Perspectives

Le numérique se diffuse dans une grande partie des métiers entraînant une évolution des besoins en compétences :
– création et digitalisation des décors ;
– e-marketing et e-commerce ;
– R&D et production (robotisation, usine 4.0).

D’autre part, les innovations produits (par exemple, sur les arts de la table) et les innovations techniques sur le verre et dans les process de production nécessitent également une mise à jour et une montée en compétences de la majorité des salariés de la branche.

Pour en savoir plus

Panorama branche professionnelle Cristal, verre et vitrail pdf | 2.32 MB Financer vos formations Accéder aux règles de prise en charge