Tous secteursFrance entière

Embauche d’alternants : prolongation des aides exceptionnelles de l’État  

Les aides exceptionnelles à l’embauche d’alternants dans le cadre du plan #1jeune1solution seront prolongées « au moins » jusqu’à la fin de l’année. Elles devaient initialement s’achever le 30 juin prochain.

Prolongées depuis juillet 2020

Prévues jusqu’au 30 juin 2022, les aides exceptionnelles de l’État aux entreprises pour soutenir les recrutements en contrats d’apprentissage et de professionnalisation seront prolongées « au moins jusqu’à la fin de l’année », a déclaré le nouveau ministre du Travail, Olivier Dussopt, sur RTL, mardi 24 mai. Accordées à compter du 1er juillet 2020 dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », ces aides étaient jusqu’alors prévues jusqu’au 30 juin 2022. Depuis leur création il y a près de deux ans, ces aides ont déjà été prolongées à plusieurs reprises par le gouvernement.

Conditions inchangées

Les modalités de mise en œuvre de ces aides restent inchangées par rapport au dispositif en vigueur depuis le mois de juillet 2020 : les entreprises qui embauchent un alternant en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation, peuvent bénéficier la première année de contrat d’une aide financière de 5 000 € pour les alternants mineurs et 8 000 € pour les alternants majeurs.

Forte hausse du nombre de contrats

Ce dispositif exceptionnel a soutenu l’augmentation historique du nombre de contrats d’apprentissage : quelque 730 000 nouveaux contrats ont été recensés en 2021. Dans l’industrie, l’augmentation est de plus de 30 %.

Retrouvez le détail de ces aides exceptionnelles dans notre dossier dédié.