Financer vos projets de formation

L’optimisation de vos dépenses formation et la recherche de financement est notre cœur de métier. Plusieurs dispositifs sur fonds mutualisés sont à votre disposition* que ce soit dans le cadre du plan de développement des compétences si vous êtes une entreprise de -50 salariés ou pour les dispositifs alternance.

En mutualisant les fonds de la formation professionnelle et de l’apprentissage, OPCO 2i finance les actions de formation sur plusieurs dispositifs :

  • Diagnostic GPEC, thématique et accompagnement RH 
  • Plan de développement de compétences (-50 salariés) 
  • Préparation opérationnelle à l’emploi
  • Contrat de professionnalisation
  • Contrat de professionnalisation expérimental
  • Formation de tuteur et fonction tutorale
  • Contrat d’apprentissage
  • Formation et fonction maitre d’apprentissage

*sous réserve de fonds disponibles

Plan de développement des compétences des entreprises de – de 50 salariés *

Prise en charge forfaitaire commune à toutes les branches :

  • Prise en charge au coût réel plafonné à 30 €/heure pour toutes les formations (cœur de métier ou autres formation)
  • Prise en charge de la rémunération pour toutes les entreprises de moins de 50 salariés dans la limite du SMIC brut (10,25 €/heure)
  • Les actions « clé en main » sont également prises en charge au coût réel plafonné à 30 €/heure pour toutes les formations
  • Les actions d’évaluation préalables à la mise en place de formation (évaluation pré-formatives) sont prises en charge à hauteur de 500 € (formations certifiantes et blocs de compétences), pour une durée minimale de 3h30.  

*dans la limite des budgets disponibles, en particulier pour la prise en charge des salaires dont le financement pourrait être suspendu en priorité en fonction des prévisions des Délégations régionales 2i.

Vous avez une question ?

Votre Conseiller est à votre écoute et vous accompagne dans toutes vos démarches de formation.

Contrats d’apprentissage

Forfait soutien à la mobilité internationale et européenne pour les jeunes apprentis

  • Fonction de référent mobilité internationale dans le CFA : forfait de 500 € par apprenti en mobilité européenne ou internationale.
  • Spécificité pour la Branche IEG : 800 €/mois

Participation à la perte de ressources des apprentis en mobilité

  • Réel plafonné dans la limite de 800 euros par apprenti en mobilité européenne ou internationale pour la durée du contrat

1er équipement de l’apprenti

  • Forfait de 500 € pour les formations industrielles quel que soit le niveau et pour la première année du contrat
  • Forfait de 500 € pour les métiers d’art quel que soit le niveau et pour la première année du contrat

Frais d’hébergement de l’apprenti :

  • Hébergement : 6 €/nuitée, petit déjeuner inclus

Frais de restauration de l’apprenti :

  • Repas : 3 € dans la limite de 2 repas/jour

Contrat de professionnalisation

Le financement de la formation en contrat de professionnalisation est assuré tout ou en partie par votre Opérateur de compétences. Les montants et critères de prise en charge varient suivant la branche d’activité et il convient d’en consulter les dispositions spécifiques de la section professionnelle de l’entreprise.

  • Pour connaitre les règles de prise en charge du contrat de professionnalisation, téléchargez le fichier ci-dessous :
Règles de prise en charge du contrat de professionnalisation xlsx | 310.96 KO

Fonction de tuteur ou de maître d’apprentissage

Exercice des fonctions (EFT)

L’exercice de la fonction tutorale ou de maître d’apprentissage (EFT) est éligible pour les entreprises de moins de 250 salariés, dans la limite de 6 mois, à hauteur de 230 euros par mois et par alternant.

Action de formation en qualité de tuteur ou de maître d’apprentissage

L’action de formation dont bénéficie le salarié (ou un employeur de moins de 11 salariés) en qualité de tuteur ou de maître d’apprentissage, peut bénéficier d’un financement de 15 €/heure de formation dans la limite maximum de 40 heures.

Pro-A

Le dispositif de Promotion par l’Alternance (Pro-A) n’est mobilisable que dans les entreprises de branches ayant signé un accord Pro-A, étendu par la DGT.

  • 100 % des frais pédagogiques et de certification dans la limite de 3 000 € pour les titres et diplômes inscrits au RNCP et les certificats de qualification professionnelle (CQP) figurant dans les listes d’accords de branches étendus
  • Forfait parcours de 2 400 € quelle que soit la durée pour les Pro-A visant une certification Cléa & Cléa Numérique.
  • Forfait accompagnement de 1 500 € lorsque l’acquisition du titre, du diplôme inscrit au RNCP ou du certificat de qualification professionnelle (CQP) figurant dans les listes d’accords de branches étendus est passé par la voie de la VAE (Validation des acquis de l’Expérience).

Validation des acquis et de l’expérience (VAE)

  • Forfait accompagnement 1 500 €

Diagnostics RH/GPEC et accompagnement

Pour les entreprises relevant de la branche Métallurgie

Les modalités de financement des diagnostics et accompagnements RH/GPEC :

  • financement à 100 % jusqu’à un montant maximum (frais annexes du consultant inclus) de 1 000 € HT/jour pour les entreprises de moins de 250 salariés,
  • financement de l’action dans le respect des modalités définies dans le cadre de la Convention d’Objectifs et de Moyens conclue entre OPCO 2i et l’Etat,
  • une durée maximum du diagnostic qui est fixée à 5 jours (+ 5 jours dans le cadre du Diagnostic industriel),
  • une durée maximum de l’accompagnement qui est fixée à 5 jours,
  • prise en charge limitée à un diagnostic toutes les trois années civiles.

Diagnostics et accompagnements thématiques – entreprises ex OPCAIM

  • Diagnostic industriel
  • Durée : 5 jours maximum
  • Financement : 1 000 € HT/jour pour les entreprises de -250 salariés (1 diagnostic tous les 3 ans)

Pour les entreprises relevant des branches Chimie, Pétrole, Pharmacie, Parapharmacie/vétérinaire, Plasturgie

Les modalités de financement des diagnostics et accompagnements :

  • financement à 100 % jusqu’à un montant maximum (frais annexes du consultant inclus) de 1 250 € HT/jour pour les entreprises de moins de 250 salariés,
  • une durée maximum du diagnostic qui est fixée à 4 jours,
  • une durée maximum de l’accompagnement pouvant aller jusqu’à 9 jours sous réserve que la démarche complète ne dépasse pas 10 jours total.

Diagnostics et accompagnements thématiques – branches Chimie, Pétrole, Pharmacie, Parapharmacie/vétérinaire, Plasturgie

  • Thématique complémentaire / renouvellement de mission
  • Accompagnement
  • Durée : 5 jours maximum
  • Financement : 1 250 € HT/jour pour les entreprises de -250 salariés.
  • Liste de prestataires référencés
  • Sous réserve de validation OPCO 2i

Pour les entreprises relevant des branches Ameublement/bois, Matériaux pour la construction, Papier carton

Les modalités de financement des diagnostics et accompagnements :

  • financement à 80 % maximum des coûts du prestataire des diagnostics d’Appui Conseil RH et de leur accompagnement (frais annexes du consultant inclus) pour les entreprises de moins de 250 salariés,
  • un financement des démarches intégrées  (dispositif intégrant diagnostic et accompagnement et parcours sous format formation/action ) :
    • pour le Diagnostic et Accompagnement : financement à 100% sur la base des tarifs négociés en 2019 pour les entreprises de moins de 250 salariés,
    • pour le parcours formation/action : financement de coûts pédagogiques sur la base des tarifs négociés sur le PDC moins de 50 salariés.

Diagnostics et accompagnements thématiques – branches de l’ameublement/bois, matériaux pour la construction, Papier carton

  • Démarches intégrées**
  • Diagnostic/accompagnement
  • Durée : encadrée selon le dispositif
  • Financement : 100 % des couts d’intervention selon tarif 2019 négociés
  • Diag et accompagnement uniquement (hors parcours formation /action)
  • Liste de prestataires référencés

**Les démarches intégrées : ensemble des dispositifs transversaux collectifs thématiques : Transfert de savoir d’expérience (TSE), Accompagnement entretiens professionnels, compétences PME, …

DIAG RH-GPEC Covid-19

Le diagnostic GPEC Covid-19 est une démarche de diagnostic proposant aux dirigeants et à leurs managers un accompagnement personnalisé et opérationnel pour leur permettre d’intégrer les impacts de la crise sanitaire dans leur fonctionnement. Il peut être mis en oeuvre de manière isolée ou suivi à la demande de l’entreprise, d’un accompagment RH/GPEC. C’est alors une autre prestation à part, financée en fonction des modalités de prise en charge existante dans la branche.

  • Conditions de mise en oeuvre :
    • Financement à 100 % jusqu’à 1 000 € HT /jour (frais Annexes du consultant compris) pour les entreprises de moins de 250 salariés
    • Diagnostic pouvant se dérouler jusqu’à 10 jours maximum
    • Ouvert aux entreprises ayant réalisé un diagnostic RH/GPEC dans les trois dernières années civiles 
    • Financement de l’action dans le respect des modalités définies dans le cadre de la Convention d’Objectifs et de Moyens conclue entre OPCO 2i et l’Etat.

Cofinancement

Afin de vous accompagner dans vos projets, OPCO 2i développe les sources de cofinancements des actions de formation auprès des financeurs institutionnels de la formation professionnelle.

Ainsi, OPCO 2i est porteur de subventions de l’Etat (EDEC, FNE), de l’Europe (FSE) et des Conseils Régionaux, pour contribuer au développement des compétences des salariés de l’industrie.

OPCO 2i a signé le 18 janvier 2021 la convention Relance Industrie avec le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, ayant pour objectif de financer et mettre en œuvre les actions d’accompagnement des entreprises dans la sécurisation des parcours professionnels de leurs salariés, les parcours de reconversion et d’adaptation permanente et de développement des compétences.

  • L’Etat, à travers la Délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle (DGEFP), dont la politique est administrée en Région par les Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE).
    • le FNE (Fonds National pour l’Emploi). Il s’agit d’accords conclus entre l’État (DIRECCTE) et une entreprise ou un OPCO chargé d’assurer un relais auprès de ses entreprises.  Ils ont pour objet la mise en œuvre de mesures de formation professionnelle, afin de faciliter la continuité de l’activité des salariés face aux transformations consécutives aux mutations économique, et de favoriser leur adaptation à de nouveaux emplois en cas de changements professionnels dus à l’évolution technique ou à la modification des conditions de production.
    • Les EDEC : L’engagement de développement de l’emploi et des compétences (EDEC) est un accord annuel ou pluriannuel conclu entre l’État et une ou plusieurs branches professionnelles pour la mise en œuvre d’un plan d’actions négocié, sur la base d’un diagnostic partagé d’analyse des besoins qui a pour objectifs d’anticiper les conséquences des mutations économiques, sociales et démographiques sur les emplois et les compétences et de réaliser des actions concertées dans les territoires. Au niveau national, 14 EDEC sont conclus entre la DGEFP et OPCO 2i. Ils ont pour objectif d’accompagner des branches ou des filières à se structurer dans le domaine de l’emploi, des certifications, de l’appui RH, etc. Au niveau des DIRECCTE, plusieurs accords sont conclus pour soutenir la formation des salariés ou développer des démarches d’appui RH des petites entreprises.
  • Les Conseils Régionaux
    Plusieurs Conseils Régionaux sont partenaires financeurs d’OPCO 2i. Ils accompagnent des projets de développement des compétences des salariés dans les territoires concernés, en ciblant soit des publics, soit des filières, soit directement des entreprises stratégiques.
  • Le Fonds Social Européen (FSE)
    Le FSE est le principal instrument européen de soutien à l’éducation, à la formation, à l’emploi et à l’inclusion.  Ce dispositif de promotion de l’emploi met en œuvre les orientations politiques de l’UE en matière de cohésion sociale, économique et territoriale. Il permet une prise en charge renforcée des coûts liés au départ en formation des salariés.
Fiche pratique FSE pdf | 134.61 KO

Vous avez une question ?

Votre Conseiller est à votre écoute et vous accompagne dans toutes vos démarches de formation.